Installer une cabane pour ses poules au jardin

poules

L’installation d’un poulailler dans son jardin est à la fois une tendance, mais aussi une mesure d’aménagement extérieur. Avoir un poulailler dans son jardin c’est aussi renforcer l’aspect écologique de son propre espace vert. C’est une mise en valeur du terrain et un levier d’amélioration de son environnement. Toutefois, l’installation d’un poulailler dans un jardin correspond à l’adoption de poules. Cette pratique doit se faire sous le respect de certaines conditions conformément à la disposition du Code civil relative au bien-être et la prise en charge des animaux adoptés.

Vérifiez si vous avez le droit et faites appel aux professionnels

L’installation d’une cabane pour les poules dans le jardin est une très bonne idée. Toutefois, il se peut que la cabane en question soit une source de nuisance pour vos voisins. Cela peut causer du litige au sein de votre société. De plus, sachez que ces installations sont régies par des cadres juridiques et que certaines communes interdisent même ce genre d’installation. Dans ce cadre, vous devez alors demander des renseignements auprès de la mairie. Et si vous voulez bâtir une construction en dur, dans ce cas, l’acquisition d’un permis de construire est même obligatoire.

Une fois que vous avez la permission d’installer votre cabane, n’ayez plus d’hésitation à contacter des professionnels dans ce genre de travaux. En fait, il existe une multitude d’offres de services qui peuvent vous aider dans l’installation des poulaillers dans un jardin. Certains parmi les fournisseurs de ces services peuvent même vous donner des conseils, tant sur le droit d’installation que sur la réalisation. À cet effet, vous pouvez aller sur www.projets-et-travaux.fr pour bénéficier des services des travaux de haute qualité. De même, un poulailler pas cher et un poulailler en soldes vous seront fournis.

Établissez le nombre de poules, tout en choisissant la race convenable

Il est évident que le nombre de poules à adopter dépend de la disponibilité d’espace que vous réservez pour cette fin. Toutefois, pour que vos cocottes puissent se sentir mieux, les spécialistes recommandent qu’il faille au moins deux ou trois poules. De plus, ils conseillent aussi l’adoption d’un coq afin de garantir des équilibres entre les poules élevées. Selon les conseils d’Olivier Kenaip, un spécialiste de l’élevage de volailles, il vaut mieux prendre des poules de seize semaines, car elles sont plus résistantes et plus solides.

Concernant la race, il est préférable de choisir des poules de jardineries et d’animaleries qui sont plus adaptées aux marchés traditionnels. En effet, vous pouvez choisir des poules d’ornement ou opter pour des poules pondeuses. Ces dernières comportent une multitude de choix, comme les Marans, les poules noires, les Sussex et les poules rousses. Quant aux poules d’ornement, vous pouvez avoir des Soies, des Padoues ou des Hollandaises.

Établir un bon espace pour la promenade des poules

Bien évidemment, vous devez prévoir des espaces pour assurer la promenade de vos cocottes. Dans ce cadre, vous avez deux options principales. Soit vous utilisez des cages de détente, soit vous optez pour une extension du poulailler ou un filet.

Pour les cages de détente, il s’agit d’un dispositif à accoler sur le poulailler. Sa surface moyenne est de un à quatre mètres carrés. Quant au filet, il correspond à un outil qui s’accroche à la porte et permet aux poules de se promener dans une surface relativement limitée. L’extension du poulailler, quant à elle, est une cage solide qui doit être placée en dessous du poulailler et dans laquelle les cocottes peuvent gratter le sol.

Dans tous les cas, il est préférable de bâtir des clôtures. Elles permettent à la fois de protéger vos poules contre les rapaces extérieurs, mais aussi de protéger votre jardin contre les grattements des cocottes.

Identifiez la position du poulailler dans le jardin

Selon les propos des spécialistes, les gallinacés n’adorent pas le soleil et elles doivent être protégées du vent. Par conséquent, vous devez veiller à ce que l’entrée de la cabane a poule soit à l’abri du vent. Cette mesure permet de protéger les poules contre le froid. De plus, il faut s’assurer qu’une partie de l’espace du poulailler bénéficie de l’ombre.

Concernant l’alimentation, sachez que les poules sont omnivores. Elles mangent donc presque tout. Les poules peuvent digérer les protéines, qu’elles soient végétales ou animales. Elles consomment même des déchets organiques comme les épluchures et les diverses feuilles de plantes. 

Cependant, vous devez aussi prévoir des alimentations à base de céréales, notamment celles qui sont disponibles en jardineries et en animaleries. Vous ne devrez pas aussi négliger les aliments à base de granulés et de sels minéraux, sans oublier les vers de terre et les petits cailloux. Ces derniers sont tellement recommandés en raison du fait qu’ils aident les poules à mieux malaxer et bien digérer les éléments qu’elles mangent. N’hésitez pas aussi à donner des coquilles d’huître à vos cocottes. Celles-ci permettront à vous poules d’avoir des œufs avec des coquilles bien épaisses et dotées d’une grande quantité de calcium.

Trouver un fabricant de fenêtres sur mesure en ligne
Dans quels cas faire appel à un vitrier ?