Comment installer une véranda pas cher ?

véranda

Embellissez et agrandissez votre propriété en construisant une pièce vitrée. Cela vous permettra de bénéficier d’un espace de vie supplémentaire baignant de luminosité. Suivez nos conseils concernant les étapes à suivre pour réaliser un projet de création de véranda.

Familiarisez-vous d’abord avec ce que dit la loi à propos de la création de véranda

Considérez-vous augmentez la surface habitable de votre maison avec l’installation d’une véranda ? L’ajout de cet espace supplémentaire à votre propriété aura une incidence sur la taxe d’habitation et la taxe foncière. Ce type de construction doit être conforme aux taxes diverses, au même titre que les autres constructions et rénovations : taxe pour le financement des TDCAUE (Conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement, taxe TDENS (départementale des espaces naturels sensibles, ainsi que taxe TLE (locale d’équipement).

Il n’est pas nécessaire de demander un permis de construire si le projet se situe en-dessous de 40 mètres carrés. Dans ce cas, il suffit de déposer une déclaration de travaux auprès de votre mairie. Pour les projets de superficie faisant plus de 40 mètres carrés, il vous faudra réquisitionner un permis de construire en bonnes et dues formes.

Quel modèle de véranda vous conviendrait le mieux ?

Avant d’entreprendre une initiative de création de pergola ou véranda, sélectionnez le modèle correspondant à vos besoins. Guidez votre choix en fonction de plusieurs critères. Informez-vous des options disponibles auprès d’un fabricant de pergola ou fabricant de véranda.

Les constructions en PVC s’adaptent harmonieusement aux petites superficies. Ce matériau le plus abordable de tous n’est pas vraiment adapté pour les grandes surfaces. Par ailleurs, le PVC convient aux projets de vérandas sur mesure comportant diverses ouvertures (porte-fenêtre, portes-coulissantes, fenêtres). Un autre avantage considérable du PVC est qu’il confère une excellente isolation thermique.

Le bois naturel est apprécié pour son esthétique et ses propriétés d’isolant thermique. Les propriétaires de maison optent pour ce matériau s’ils recherchent une ambiance rustique et originale de style traditionnel. Les modèles les plus dispendieux sont construit en bois exotique, comme le bang irai ou le tech.

Toutefois, le matériau le plus en demande auprès des fabricants de véranda est l’aluminium. La véranda en aluminium ne requiert pas d’entretien fréquent. Ce matériau n’est pas sujet à la rouille, il offre une bonne résistance mécanique. L’aluminium s’harmonise avec l’ensemble des styles de maisons. Toutefois, il importe de garder en tête que cela consiste en un combustible de chaleur. Pour éviter que votre nouvelle construction se transforme en un four pendant la saison estivale, vous aurez besoin d’un système d’isolation thermique. Prévoyez que le prix global pourrait faire grimper les coûts de 20 à 40 %.

Les constructions en acier sont également plus dispendieuses. Ce matériau intemporel est le plus solide et le plus résistant.

Les étapes de l’installation de la pose de vérandas

La pose de vérandas, complétée en plusieurs étapes, requiert des connaissances techniques de base, notamment en isolation. Confiez la tâche à un spécialiste pour limiter les déperditions de chaleur. Cette construction doit être très étanche pour ne laisser filtrer ni l’eau ni l’air.

Si vous optez pour un kit préfabriqué, la pose sera moins élaborée. Ce type de kit est généralement doté d’une structure et de parois. Vérifiez avant de procéder à la commande s’il s’agit de vitrage simple ou double. Assurez-vous que tous les éléments sont inclus dans la trousse : gouttière, toiture, de même que les éléments d’assemblage comme les joints d’étanchéité, colle, vis.

La construction du projet débute avec les fondations. Celles-ci doivent être coulées en béton pour offrir de la solidité. Laisser sécher le béton coulé pendant quelques semaines afin que le matériau se consolide.

Vérifiez que les fondations sont au niveau avant de procéder à la pose de l’ossature et du socle. Vissez ces éléments solidement en place avant d’installer le support mural de la structure. Ce support est généralement assemblé en équerre contre un mur.

Montez les panneaux qui formeront les murs de la construction. Ayez recours à des joints d’étanchéité et des vis pour les fixer les uns contre les autres. Le mastic permet de boucher les interstices et consolide l’étanchéité. Lorsque les murs sont érigés, vous pourrez procéder à la pose de la toiture et des gouttières, fixées aux rebords du toit.

Comment bien choisir son abri de piscine ?
Faire construire une véranda par un spécialiste à Liège